World Social Forum in Tunisia: Moroccan delegation attacked by Algerians

Le Forum social mondial 2015 de Tunis ne déroge pas à la règle. Cette édition a de nouveau été la scène de confrontations directe entre militants Marocains et les Algériens sur la question du Sahara occidental.
« Hier, un agent de la sécurité, de nationalité tunisienne, a été poignardé par un membre d’une association du voisin de l’Est, pris en flagrant délit d’arracher des drapeaux et des pancartes accrochés sur un stand marocain. La tentative de dissuader l’Algérien s'est révélée vaine. Il s’agit d’un dommage collatéral des disputes entre les deux parties », nous confie une source sur place.
Une Sahraouie de Dakhla, faisant partie de la délégatioThe Moroccan delegation to the 2015 World Social Forum in Tunisia was reportedly attacked by members of the Algerian delegation and pro-Polisario activists. They tried to sabotage conferences on the theme of the Western Sahara.

According to media reports, members of the Algerian delegation were caught in the act tearing flags and banners hung on the Moroccan stand.

Mr. Mouhiddine Cherbib, a member of the organizing committee, and Mr. Abderrahman Hedhili, the coordinator of the event, condemned the aggressive practices against Morocco.

These events led the organizing committee to lodge a complaint against these groups. It also forwarded a letter to the Algerian Ambassador to Tunisia and to the Tunisian government condemning these incidents.

Mr. Hedhili stressed on the fact that the World Social Forum is open to the sharing of different ideas and opinions based on peaceful dialogue and respect.n du royaume, et vêtue de sa « Melhfa » a failli être agressée le premier jour du FSM, par des militants pro-Polisario en furie. L’intervention de quelques Marocains de la région a pu éviter le pire, souligne la même source. Notre interlocuteur précise qu’aujourd’hui la conférence organisée par l’ONG française "Terre des Hommes" sur le thème « Droits de l’Homme au Sahara » a été annulée à la dernière minute. La forte présence des Algériens et quelques éléments du Polisario a fait craindre le pire à la partie organisatrice.
Des actes de sabotages menés par les Algériens
De son côté, la publication française Politis, dans un article publié sur son site, a fait état d’un débordement survenu, jeudi 26 mars, à la faculté des sciences économiques et de gestion. La conférence sur l’« Unité du Maghreb et résolution des conflits : état des lieux et perspectives pour sortir de l’impasse » a été suspendue à cause de l’irruption d’ « une trentaine d’Algériens vociférant "le Sahara aux Sahraouis" ». Heureusement, l’assaut n’a pas fait de blessés dans les rangs de l’assistance venue nombreuse, ou parmi les agents du service d’ordre. Seules quelques chaises ont été cassées.
Dans un précédent article, nous avions annoncé la ferme volonté de la délégation algérienne à l’édition 2015 du Forum social mondial de profiter du rassemblement des altermondialistes pour défendre le Polisario. Officieusement, il y aurait plus de 3000 ressortissants algériens au FSM contre plus de 1000 du Maroc.

29/03/2015

Comments (1)

  • anon
    hamid (not verified)

    this is the human rights version of algeria

    Apr 14, 2015