John Bolton, Conseiller à la Sécurité nationale

Avant de présenter son briefing aux membres de Conseil de sécurité, Horst Köhler a eu ce mercredi des réunions avec de hauts responsables de l’administration Trump. «L’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental a ainsi rencontré John Bolton, le Conseiller du président américain à la Sécurité nationale. Il s’est, également, entretenu avec le n°3 du Département d’Etat», nous confie une source.

 

Ces rencontres ont duré plus longtemps que prévu. L’Allemand souhaite convaincre ses interlocuteurs américains de soutenir son projet de relance du processus de négociations entre le Maroc et le Polisario, en rade depuis mars 2012.

 

Le 29 avril dernier, suite au vote de la résolution 2414, la représentante des Etats-Unis au Conseil de sécurité a rappelé la position de John Bolton sur le différend territorial lorsqu’il occupait le même poste sous la présidence de Georges W Bush.  

 

Bolton s’était en effet prononcé contre le renouvellement automatique du mandat de la Minurso même si les pourparlers n’enregistrent aucun progrès. Une position que la diplomatie américaine a fait sienne.

 

08/08/2018