Mort de John McCain

Le sénateur américain John McCain, candidat républicain battu par Barack Obama à la présidentielle de 2008, est mort samedi des suites d’un cancer du cerveau pour lequel il venait de cesser les traitements médicaux.

Héros de la guerre du Vietnam, le politicien surnommé « Maverick » pour son franc-parler, élu six fois au Sénat, est connu au Maroc pour avoir été à l’origine en 2005 de la libération des 408 prisonniers de guerre marocains détenus par le Front Polisario à Tindouf depuis des années.

Une délégation de six anciens détenus conduite par le capitaine de l’armée de l’air Ali Najab, fait prisonnier de longues années après que son avion de chasse fut abattu au Sahara Occidental, s’était rendue à Washington à l’invitation des lobbyistes du Moroccan American Policy Center (MACP). Elle y avait notamment rencontré – et rallié à sa cause – l’influent sénateur John McCain.

Lui-même aviateur et ancien prisonnier de guerre au Vietnam de 1967 à 1973, le parlementaire avait promis d’user de son influence auprès de l’administration Bush et du Congrès pour mettre la pression sur le Polisario. Des responsables américains avaient laissé entendre que des figures du Polisario pourraient faire l’objet de sanctions si le problème des détenus marocains n’était pas rapidement réglé, ce qui avait contraint Mohamed Abdelaziz, chef du Polisario de l’époque, a s’exécuter sans tarder.

26/08/2018