L'ambassadeur ivoirien à l'ONU, Léon Kakou Adom

L'ambassadeur ivoirien à l'ONU, Léon Kakou Adom, président en exercice du Conseil de sécurité pour décembre, a espéré lundi que les discussions multilatérales prévues mercredi et jeudi à Genève sur le Sahara "aillent dans la substance".

"Je souhaite que tous les voisins participent. Si on ne dialogue pas, on ne peut pas arriver à une solution", a-t-il estimé en présentant le programme de travail pour ce mois-ci de la présidence du Conseil assurée par son pays.

"Il faut éviter la politique de la chaise vide" et "j'espère qu'on aille à Genève dans la substance". "La proposition du Maroc, d'une très large autonomie, est une piste à étudier", a aussi estimé le diplomate.

L'ONU réunit en Suisse le Maroc, le Front Polisario, l'Algérie et la Mauritanie pour une "table ronde initiale", avec l'espoir de relancer les négociations sur le Sahara, au point mort depuis 2012.

04/12/2018