La mobilisation des acteurs locaux des provinces du Sud a eu un écho positif au sein du Parlement européen qui a adopté à une large majorité, mercredi à Strasbourg, l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE), a souligné le président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Ynja Khattat.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de l’adoption de l’accord en session plénière, M. Khattat a mis en exergue le rôle joué par les acteurs locaux issus des provinces du sud, parlementaires, élus régionaux, provinciaux et communaux, représentants des chambres professionnelles et société civile, en vue de favoriser l’adoption de l’accord par le Parlement européen, au vu de son impact direct sur le développement de la région.

“En tant qu’élus, nous sommes très satisfaits de cette adoption”, a-t-il relevé, soulignant que la mobilisation des acteurs locaux des provinces du Sud “a eu un écho positif au sein du Parlement européen”.

M. Khattat a salué, à cette occasion, le sens de responsabilité dont ont fait preuve les députés européens, ce qui est à même de renforcer davantage le partenariat multidimensionnel liant le Maroc et l’UE.

Le Parlement européen a adopté l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne à 444 voix pour et 167 contre.

Il s’agit d’un nouveau pas franchi dans les relations entre les deux parties. Il intervient dans la suite des développements positifs récents qui ont vu le Maroc et l’UE renforcer la sécurité juridique de leurs accords commerciaux et consolider leur partenariat stratégique multiforme.

16/01/2019