luis planas

Le ministre espagnol de l’Agriculture, la Pêche et l’Alimentation, Luis Planas, a indiqué qu’il souhaite que l’adoption finale par le Parlement européen de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne (UE) intervienne à la prochaine plénière de février.

Dans un entretien publié, lundi, par l’agence de presse espagnole EFE, M. Planas a ajouté que l’accord de pêche Maroc-UE devra être adopté, ensuite, par le Parlement marocain avant son entrée en vigueur.

"J’aimerais que la flotte espagnole puisse pêcher de nouveau dans les eaux marocaines avant l’été prochain", a affirmé le ministre espagnol.

La commission de la pêche du Parlement européen a adopté, le 23 janvier, à une large majorité l'accord de pêche entre le Maroc et l'Union européenne.

Ce vote décisif au sein de cette commission, qui statue sur les questions de fond, est l’ultime étape au niveau des commissions spécialisées du Parlement européen avant l’adoption finale en session plénière qui devrait intervenir le 13 février.

L’accord de pêche entre le Maroc et l'UE, qui fixe les conditions d’accès pour la flotte européenne et prévoit les exigences d’une pêche durable, a été signé le 14 janvier à Bruxelles.

Cet accord couvre la zone de pêche s'étendant du parallèle 35 jusqu'au parallèle 22, à savoir du Cap Spartel dans le nord du Maroc jusqu'au Cap Blanc dans le sud du Royaume.

04/02/2019