Guerguarat mauritanie maroc

Un activiste pro-polisario, qui serait le "correspondant" en Suède d'un site de propagande pro-séparatiste, a lancé depuis sa résidence en Suède un appel pour attaquer le contingent de la Minurso dans la région de Guerguarat. Voici les mesures de l'ONU, qui prend très au sérieux ces menaces.

Développement très dangereux sur fond de surenchère polisarienne autour d'un prétendu "autodafé" d'un "frontiste de l'intérieur" dans la région de  Guerguarat. Dans un message posté sur sa page Facebook, un activiste séparatiste, originaire de Laâyoune, et se présentant en tant que "correspondant" en Suède du site de propagande pro-polisario "Futuro sahraoui", a lancé un appel à l'adresse des "séparatistes de l'intérieur" pour attaquer le contingent de la Minurso déployé dans la région de Guerguarat.
Le chantage du Polisario envers la Minurso débattu au Conseil de sécurité

 


"Un conseil aux jeunes sahraouis à Guerguarat: avant de réfléchir à vous nuire, prenez de l'essence et versez-le sur l'une des véhicules de la Minurso!", a-t-il lâché, incitant clairement à commettre des actes de violence contre la mission onusienne, accusée de servir de "gendarme pour assurer les exportations de l'occupant" via ce couloir terrestre reliant le Maroc à la Mauritanie.

L'incitation au meurtre des casques bleux en faction dans la région de Guerguarat est sans équivoque.

Prenant très au sérieux cette menace, l'ONU, selon nos sources, est entrée en contact avec la direction du Polisario, pour l'amener à fournir des explications sur cet appel au meurtre. D'autant plus que l'auteur de ce forfait, établi à Norrköping, sur la baie de la mer Baltique, ferait des "piges" pour "Futuro saharaoui", fondé par l'un des "faucons" du front séparatiste, en l'occurrence Mohamed Lamine Bouhali, partisan farouche de "la reprise des hostilités" contre le Maroc.

D'après les premiers éléments recueillis par le360, l'ONU aurait envisagé de saisir également les autorités sudéoises au sujet de l'auteur de cette menace, le dénommé Saïd Zeroual, connu pour son prosélytisme pro-polisario et sa proximité de la séparatiste Aminatou Haïdar.

Par la même occasion, des mesures urgentes et drastiques auront été prises par la Minurso pour protéger son contingent déployé dans la région de Guerguarat.

05/02/2019