Le président égyptien entre Paul Kagame (à dr.) et Alpha Condé, à Charm el-Cheikh, en décembre 2017. /Ph. © KHALED DESOUKI-AFP

Au sommet de Nouakchott, de juillet dernier, l’Union africaine avait convenu de la création au niveau de la Conférence des chefs d’Etat d’un comité présidentiel chargé de suivre la question du Sahara occidental. Depuis, les présidents Alpha Kondé, Paul Kagamé et Abdelfattah Al-Sissi ne se sont jamais rencontrés pour aborder le sujet.

«Demain matin, l’hôtel Sheraton à Addis-Abeba -et non pas le siège de l'UA- accueillera la première réunion de la troïka», nous confie une source. Il est difficile d’affirmer si à l'issue de la rencontre des trois chefs d’Etat un rapport sera présenté au sommet. «Nous sommes en face d’une réunion informelle sans réelle conséquence sur le processus», explique la même source.

Depuis le conclave en Mauritanie, la question du Sahara a disparu des agendas des réunions de l’Union africaine.

10/02/2019