La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc

La cérémonie d'inauguration du siège de la délégation régionale de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc a eu lieu vendredi à Dakhla.

A cette occasion, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province de Oued Eddahab, Lamine Benomar et le président de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc, Philippe-Edern Klein, ont procédé à l'inauguration de ce siège et ce, en présence des ambassadeurs du Sénégal et du Nigéria à Rabat, ainsi que des élus, des chefs de services extérieurs et d'hommes d'affaires marocains et français. 

 

Dans une allocution de circonstance, le président du conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab, M. Yanja El Khattat, a fait savoir que l'inauguration de la délégation régionale de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc reflète clairement la solidité et la singularité des relations historiques unissant les deux pays. 

 

Et de poursuivre que cette inauguration, qui traduit également le niveau de développement atteint dans la région de Dakhla-Oued Eddahab en tant que pôle prometteur vers l'Afrique, permettra de consolider davantage les relations de coopération entre les investisseurs marocains, français et leurs homologues africains. 

 

De son côté, M. Edern Klein a fait part de sa joie de l'inauguration à Dakhla de la délégation régionale de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc, relevant que cette initiative se propose d'accompagner la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI concernant le développement du Maroc en tant que leader économique dans le Continent. 

 

Et de poursuivre que les investissements français vont booster la dynamique économique que connait la région, faisant part de sa certitude que cette initiative ouvrira de nouvelles perspectives "win-win" pour l'ensemble des parties. 

 

Le directeur du Centre Régional d'Investissement (CRI), Mohamed Abdellah Bouhjar, a relevé que cette initiative revêt une importance cruciale, en ce sens qu'elle contribue à renforcer l'appui économique de la région afin de mieux se positionner en tant que zone stratégique en ce qui concerne les relations du Maroc avec les pays de l'Afrique subsaharienne. 

 

En marge de cette cérémonie, il a été procédé à la signature d'un accord-cadre de coopération pour la promotion économique de la région de Dakhla-Oued Eddahab. 

 

Paraphé par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, le président du Conseil de la région, et le président de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc, cet accord vise à définir les termes de partenariat en matière de promotion et de développement économique. 

 

Par ailleurs, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab a eu des entretiens avec l'eurodéputé William Etheridge, portant sur nombre de questions, avec à leur tête les relations entre le Maroc et l'Europe. 

 

Dans une déclaration à la presse, M. Etheridge a fait savoir que sa visite dans la région de Dakhla-Oued Eddahab vise essentiellement à s'enquérir de l'impact de l'accord entre le Maroc et l'UE sur la population locale. 

 

Il a fait part de sa satisfaction du développement et de la bonne gouvernance constatés de visu et qui permettent d'améliorer les conditions de vie de la population, émettant le voeu de voir le partenariat entre le Maroc et le Royaume Uni se consolider notamment durant la période post-Brexit.

 

03/03/2019