VIDÉO. LE MAROC SE PRÉPARE À OUVRIR UN NOUVEAU POSTE-FRONTIÈRE AVEC LA MAURITANIE

Les régions de Dakhla-Oued Eddahab et de Laâyoune-Sakia El Hamra concentrent à elles seules 60% du foncier public mobilisé pour l’investissement.

 

Au titre du premier semestre de l’année 2018, une superficie de l’ordre de 828 hectares (hors plan Maroc Vert) a été mobilisée en faveur des différents secteurs d’activité pour la réalisation de 191 projets devant générer un investissement de l’ordre de 6,1 milliards de dirhams et la création à terme de 10.903 emplois.

 

99% de ces projets, souligne le ministre des Finances dans une note de synthèse du rapport sur le foncier public mobilisé pour l’investissement, ont été approuvés dans le cadre de la gestion déconcentrée, pour un investissement projeté de l’ordre de 3,7 milliards de dirhams.

 

La ventilation par localisation géographique montre que 70% des projets en question se concentrent au niveau de deux régions (Dakhla-Oued Eddahab et Laâyoune-Sakia El Hamra).

Nombre de projets

 

80% de la superficie mobilisée se situent au niveau de quatre régions (Dakhla-Oued Eddahab, Laâyoune-Sakia El Hamra, l’Oriental et Rabat-Salé-Kénitra).

Foncier public superfice

 

 

82% des projets sont concentrés au niveau de quatre secteurs d’activité (tourisme, industrie, agro-Industrie et commerce).

Foncier public par secteur d'activité

04/03/2019