Giles Devers, avocat du Polisario.

Le Polisario va déposer dans les semaines à venir deux recours devant le Tribunal de l’Union européenne. Les séparatistes espèrent annuler l’accord agricole et l’accord de pêche récemment réadoptés entre le Maroc et l'UE pour inclure le Sahara. Leur avocat Gilles Devers compte jouer sur la notion de “consentement” préalable à l’adoption de ces accords.

e Polisario contre-attaque. Quelques semaines après l’adoption par le parlement européen des accords agricole et de pêche qui lient le Maroc à l’Union européenne et qui incluent le Sahara, le mouvement séparatiste compte introduire de nouveaux recours visant ces textes. Leur adoption a fait l’objet d’une bataille juridique et politique longue de près de trois ans, précisément après des actions en justice du Polisario ou des associations proches du mouvement devant les tribunaux européens.

 

“Nous allons saisir le tribunal de l’Union européenne. J’ai débuté mon travail dans ce sens et je pense que le recours sera déposé d’ici quatre semaines environ. Plus précisément, il s’agit de deux recours en annulation visant l’accord d’association et l’accord de pêche”, nous indique l’avocat mandaté par le Front Polisario, Gilles Devers.

 

13/03/2019