C’est la débandade dans les rangs du Polisario. Après la reddition aux FAR d’un gradé, la semaine dernière, un groupe de 12 activistes séparatistes ont rejoint aujourd’hui la Mère-patrie. Les détails.

 

De sources sûres, Le360 a appris qu’un groupe de douze activistes du Polisario se sont présentés, ce mardi 26 mars, au mur de défense du côté de Mahbess.

 

Nos sources affirment que les activistes en question s’étaient présentés à une unité des FAR en scandant des vivats à l'adresse du roi Mohammed VI.

 

Les douze séparatistes «repentis» ont été autorisés à accéder au territoire national et ont été pris en charge selon les procédures d’usage dans ce genre de cas.

De toute évidence, la situation générale en Algérie, avec les manifestations continues contre Bouteflika et son clan, a déteint sur les camps de Tindouf où s'est désormais installé un climat fait d’incertitudes.

 

Le 18 mars dernier, un jeune capitaine du front séparatiste avait rallié le Maroc en se rendant à une unité des FAR au niveau de la ligne de défense dans la zone de Farcia (Région d’Oued Draa).

 

Âgé de 29 ans, l’intéressé, qui était à bord d’une jeep bariolée, a déclaré qu’il y avait encore d’autres séparatistes repentis qui désiraient retourner au pays.

26/03/2019