NAÏROBI: FERME RIPOSTE MAROCAINE, SUITE À LA PRÉSENTATION D’UNE CARTE DU ROYAUME TRONQUÉE DE SON SAHARA

La première assemblée d’ONU-Habitat qui s’est tenue hier mercredi 28 mai à Nairobi, au Kenya, a été entachée d’une grosse provocation envers le Maroc, dont la carte a été tronquée de son Sahara. La fermeté de la délégation marocaine a permis de réparer ce préjudice gravissime. Détails.

 

Nouvelle provocation envers le Maroc sur le registre de l'intégrité de son territoire national. Pas plus tard qu’hier mardi 28 mai, en ouverture de la première assemblée d’ONU-Habitat, à Nairobi, un quelconque «Groupe arabe» devait tout naturellement  présenter des documents et des vidéos sur l’urbanisme dans le monde arabe.

 

Sauf que lesdits documents comportaient sournoisement une grossière bévue géographique au détriment du Maroc, dont la carte a été tronquée de son Sahara.

 

Présente au moment de cette tentative insidieuse, dont les responsabilités restent à définir, la délégation marocaine, conduite par la Secrétaire d’Etat Fatéma El K’hiel, est intervenue auprès dudit «Groupe arabe» et des organisateurs pour protester énergiquement contre la publication de cette carte.

 

La délégation marocaine, qui a été marquée aussi par la présence de l’ambassadeur du Maroc au Kenya, Mokhtar Ghambou, également représentant permanent du Royaume auprès de l'UNEP et ONU-Habitat, a exigé que tous les documents qui comportent la carte amputée soient rectifiés.

 

Le secrétariat d'ONU-Habitat a été saisi de l'affaire et promis que la version rectifiée et corrigée sera remise, dans les plus brefs délais, à l'ambassade du Maroc à Nairobi. M. Ghambou a également saisi de l'affaire la représentation de la Ligue des Etats Arabes à Nairobi ainsi que le bureau régional d'ONU-Habitat au Caire. 

29/05/2019