Sahara : l’autonomie proposée par le Maroc est "une voie pragmatique, réaliste et idéale", affirme la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a affirmé, lors de la réunion du Comité des 24 des Nations-Unies qui se tient à New York, que l’initiative d’autonomie proposée par le Maroc est "une voie pragmatique, réaliste et idéale" pour résoudre définitivement la question du Sahara marocain.

"La paix et la stabilité dans la région ainsi que le renforcement de la coopération entre les Etats membres de l’Union du Maghreb sont tributaires du règlement définitif de la question du Sahara. C’est pourquoi, ma délégation invite les différentes parties prenantes à adopter des mesures pragmatiques afin de parvenir à des éléments de convergence pour une sortie de crise durable", a souligné le représentant de la Côte d’Ivoire à cette réunion.

"A cet égard, l’initiative d’autonomie élargie proposée par le Maroc, jugée crédible par les Nations-Unies, apparait à mon pays comme une voie pragmatique, réaliste et idéale susceptible de mener à une solution pérenne au différend autour du Sahara", a dit le diplomate ivoirien.

Et d’ajouter que la Côte d’Ivoire "veut aussi saluer tous les efforts consentis par le Maroc en vue de parvenir à une autonomisation politique, sociale, économique et culturelle de la population du Sahara", notant que ce "réel engagement" se traduit par d’importants programmes de développement que le gouvernement marocain met en place dans la région.

"La Côte d’Ivoire voudrait donc réitérer son ferme soutien à l’initiative de large autonomie au Sahara", a-t-il conclu.

19/06/2019