Mohcine Jazouli

Le Maroc vient de renouveler sa proposition de large autonomie pour régler le conflit du Sahara marocain alors que la troïka sur le Sahara se réunira ce dimanche 7 juillet à Niamey (Niger) en marge du 12e sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA), a appris samedi Le360 de sources concordantes.

 

Le Maroc a réitéré sa proposition d'autonomie, appuyée par la communauté internationale, dont l'ONU, qui la juge «sérieuse» et «crédible», comme base de compromis à une solution réaliste et durable.

 

«A Niamey, la troïka se réunira autour de l'affaire des provinces sahariennes du royaume avec la participation des chefs d'Etats du Rwanda (précédente présidence), de l'Egypte (actuelle présidence) et de l'Afrique du Sud (prochaine présidence)», a-t-on souligné à Rabat.  

 

«L'unique et seule solution passe par l'implication davantage du régime algérien et l'acceptation du plan d'autonomie», a déclaré à Le360 un haut responsable marocain.

 

Il faut noter que la présidence de la Commission de la paix et de la sécurité de l'UA, assurée depuis des décennies par l'Algérien Smail Chergi, ne contribue pas au règlement de ce dossier. 

 

On note également que la troïka sur le Sahara marocain se réunira le 8 juillet à Niamey après que le roi Mohammed VI ait adressé des messages aux chefs d'Etats d'Egypte, Abdel Fattah al-Sissi et du Rwanda, Paul Kagame.

 

 

 

06/07/2019