pedro sanchez unga.

Le président du gouvernement espagnol en fonction, M. Pedro Sanchez, a défendu, mardi, la centralité de l’ONU pour parvenir à une solution « politique, juste, durable et mutuellement acceptable » à la question du Sahara marocain.

« Le gouvernement d’Espagne défend la centralité des Nations unies et souhaite contribuer aux efforts du Secrétaire général de l’ONU pour parvenir, en application des résolutions du Conseil de sécurité, à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable », à ce conflit, a souligné le responsable espagnol dans son intervention devant la 74-ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui se tient à New York.

M. Sanchez, qui n’a fait, pour la première fois, aucune allusion à la tenue d’un quelconque référendum pour la solution de ce conflit, a indiqué que l'Espagne est pour une "solution politique juste, durable et mutuellement acceptable , à ce différend.

26/09/2019