Sahara marocain: La pertinence de l'initiative d'autonomie mise en avant à Belgrade

La délégation parlementaire marocaine participant à la 141è Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) à Belgrade a mis en avant la pertinence de l'initiative marocaine d'autonomie comme solution viable au différend régional autour du Sahara marocain.

Lors des travaux des commissions permanentes et des réunions avec les délégations participant à cet événement important, les membres de la délégation marocaine ont mis en évidence l’importance de l'initiative marocaine d’autonomie dans ses aspects démocratique, social et de développement, ainsi que dans ses volets relatifs au développement intégré des provinces du sud dans ses dimensions spatiale, environnementale et des droits de l’Homme.

 

Ils ont également relevé l'attachement des populations des provinces du sud à la marocanité du Sahara et leur ferme conviction de l'importance de l'initiative d'autonomie présentée par le Royaume en vue de mettre fin à ce conflit artificiel, soulignant que la proposition marocaine constitue une solution politique sérieuse, juste, réaliste et pratique pour résoudre ce différend dans le cadre de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale du Maroc, et préserver la sécurité, la paix et la stabilité dans la région et aussi mettre fin aux souffrances qu'endurent les séquestrés dans les camps de Tindouf.

 

Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Salem Ben Massoud, membre du groupe istiqlalien de l'Unité et de l'égalitarisme à la Chambre des conseillers, a indiqué que les travaux de la 141è Assemblée de l'UIP ont permis à la délégation marocaine de souligner la justesse de la cause nationale, de mettre à nu les mensonges véhiculés par les ennemis de l'intégrité territoriale et de leurs mentors et leurs allégations, soulignant le consensus de tous les Marocains et l'attachement fort des populations des provinces du sud à la mère patrie, le Maroc.

 

Par ailleurs, la délégation marocaine a tenu une réunion avec la présidente de l'UIP, Gabriela Cuevas Barron, qui a été l'occasion de saluer la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur des questions d'ordre international et régional visant à renforcer la stabilité et la sécurité dans le monde, et à gérer la question migratoire à laquelle le Souverain accorde une importance stratégique, en conformité avec la position du Maroc en tant qu'acteur international en matière de défense des questions humanitaires internationales justes.

 

La délégation marocaine a également abordé les initiatives du Maroc visant à réaliser la justice environnementale aux niveaux international et régional ainsi que le développement durable en tant que pilier de la coopération entre tous les pays et facteur de solidarité et de rapprochement.

 

La délégation marocaine a de même mis l'accent sur les principaux chantiers économiques, sociaux et environnementaux mis en œuvre par le Maroc afin de réaliser le développement.

 

Présidée par Ahmed Touizi, membre du Bureau de la Chambre des Conseillers, la délégation marocaine comprend également MM. Driss Azami El Idrissi, président du groupe Justice et développement à la Chambre des représentants, Rahou El Hilaa, du groupe Authenticité et modernité à la Chambre des représentants, Ahmed Toumi, membre du groupe istiqlalien de l'Unité et de l'égalitarisme à la Chambre des représentants, et Noureddine Lazrak, membre du groupe du Rassemblement constitutionnel à la Chambre des représentants, Nabil Chikhi, président du groupe Justice et développement à la Chambre des conseillers, et le secrétaire général de la Chambre des représentants, Najib El Khadi.

 

 

17/10/2019