The three Sahrawi activists held since June in the Tindouf camps.

Après presque cinq mois d’emprisonnement, le Polisario a fini par libérer cet après-midi les trois bloggeurs : Moulay Abba Bouzeid, Fadel Breika et Mahmoud Zeidan. «Les dissidents ont retrouvé leurs familles respectives», nous confie Messoud Ramdan, le président de l’Association Sahraouie des Droits de l’Homme.

Par cette libération, la direction du Front tente d’apaiser la colère d’une partie de la population des camps de Tindouf, et ce, depuis l’interpellation des opposants mi-juin.  

Les calculs politiques en vue du prochain du 15e congrès, programmé le mois prochain, ont également facilité la libération des trois bloggeurs. Brahim Ghali et les siens espèrent, ainsi, aborder cette échéance avec un minimum d’ «unité».

La première séance du procès de Moulay Abba Bouzeid, Fadel Breika et Mahmoud Zeidan était prévue ce dimanche 10 novembre. Les pressions des ONG sahraouies et étrangères, ainsi que l’intervention de la diplomatie espagnole ont eu raison de la détermination politique du Polisario.

10/11/2019