Frontière algéro-mauritanienne: le Polisario tue deux Mauritaniens

Dans son délire paranoïaque, le Polisario accuse tour à tour Marocains et Mauritaniens de piller les ressources du Sahara marocain. Ses hommes en guenilles viennent de commettre l'irréparable en ôtant la vie à deux pauvres civils mauritaniens accusés d'orpaillage illégal.

Ainsi, dimanche soir, deux Mauritaniens ont trouvé la mort  à la suite d’une course poursuite engagée par des éléments du Front Polisario dans la zone  de Gleibatt El Voul (Nord), selon une nouvelle rapportée lundi par le site d’information en ligne «Sahara Médias».

"Ce grave  incident est intervenu alors que les combattants du Front Polisario poursuivaient des véhicules" prétendument appartenant à des orpailleurs mauritaniens qui prospecteraient dans une zone située à 180 kilomètres au Nord de Zouerate, sous contrôle du mouvement séparatiste.

Classée zone de défense à plusieurs endroits, le Nord-est de la Mauritanie, frontalier de l’Algérie, est en principe interdit aux activités civiles.

Cependant, en dépit d’une surveillance renforcée de part et d’autre de la frontière, certains passent à travers les mailles du filet, pour diverses raison dont l'orpaillage.

Les  autorités algériennes ont plusieurs fois arrêté des orpailleurs mauritaniens et les ont remis à celles de Nouakchott au cours des derniers mois. Cette énième dérive des prétendus soldats du Polisario ne viendra qu'envenimer des relations déjà tendues entre le nouveau gouverment mauritanien et le polisario.

10/12/2019