Le Salvador qualifie l'initiative d'autonomie d'"unique base d'une solution réaliste"

L'Initiative d'autonomie présentée par le Maroc en 2007 pour parvenir à un règlement définitif à la question du Sahara marocain, constitue "l'unique base d'une solution réaliste, viable et sérieuse" à ce conflit, indique une Déclaration conjointe publiée à l'issue de la visite de travail au Maroc de la ministre des Relations extérieures de la République du Salvador, Mme Alexandra Hill Tinoco.



 Le gouvernement salvadorien "appuie les efforts sérieux et crédibles” consentis par le Maroc pour la recherche d’une “solution politique réaliste, pragmatique et durable à ce différend régional, qui repose sur le compromis”, ajoute la déclaration, rendue publique au terme de la réunion tenue, jeudi à Rabat, entre la responsable salvadorienne et le ministre des Affaires Étrangères de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, M. Nasser Bourita.

Dans cet esprit, et conformément à la Résolution 2494 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, la République du Salvador considère que l’Initiative d’autonomie “constitue l’unique base d’une solution réaliste, viable et sérieuse, dans le cadre du plein respect de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et de sa souveraineté nationale sur ses Provinces du Sud”, poursuit la déclaration conjointe.

Le Salvador réitère, en outre, “le retrait de reconnaissance de la pseudo +rasd+ tel qu’il a été exprimé officiellement le 15 juin 2019 à San Salvador”.

Les deux ministres ont, par ailleurs, réaffirmé la nécessité de renforcer, par le biais d'une collaboration conjointe et effective, la diplomatie multilatérale, ainsi que le rôle majeur de coordination de l'Organisation des Nations unies, selon le document.

19/12/2019