Gifle autrichienne à la pseudo-"rasd"

La propagande séparatiste vient de recevoir une cinglante gifle de la part de l'Autriche, via le président de son Conseil national (parlement), Wolfgang Sobotka, qui vient de démentir catégoriquement avoir reçu une prétendue "émissaire" de la pseudo-"rasd". Les explications.

Le front polisario a allégué via un support de propagande séparatiste qu'une dénommée Hayat Rguibi, présentée comme "émissaire" de la pseudo-"rasd", aurait été reçue cette semaine à Vienne par le président du Conseil national autrichien, Wolfgang Sobotka.

La réponse du président du parlement autrichien ne s'est pas fait attendre. Dans un tweet, il précise que la photo (de la prétendue "émissaire") avec le président a été prise, lisez bien, dans "un café sans mon consentement".

 

Vous avez bien lu: "sans mon consentement"! Cela veut dire que la dénommée Hayat Rguibi a forcé le président du parlement autrichien à prendre cette photo diffusée et instrumentalisée par un support polisarien à des fins de propagande séparatiste. Le président du conseil national autrichien précise encore qu'il ne s'agissait "pas d'une rencontre officielle avec la personne figurant sur la photo".

save image

 

Wolfgang Sobotka, ex-ministre fédéral de l'Intérieur, enfonce le clou en soulignant qu'il ne s'agit pas d'une rencontre officielle et "encore moins d'un soutien du président aux objectifs du mouvement polisario”.

 

Les séparatistes vont-ils donc retenir la leçon que vient de leur donner l'Autriche ou bien continueront-ils à véhiculer des mensonges sans crainte de se faire ridiculiser à l'échelon international?

07/03/2020