L'ouverture d'un consulat à Dakhla reflète l’engagement du Liberia à soutenir l’intégrité territoria

L’ouverture d'un consulat général de la République du Liberia à Dakhla reflète l’engagement du pays à soutenir l’intégrité territoriale du Maroc, a souligné jeudi à Dakhla, le ministre des Affaires étrangères du Liberia, Gbehzohngar Findley

Le Liberia soutient "l’intégrité territoriale et les droits du Maroc", a indiqué M. Findley lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

 

L’inauguration de cette représentation diplomatique est de nature à renforcer les relations avec le Maroc, a soutenu le chef de la diplomatie libérienne, notant qu’elle servira la communauté libérienne dans la région et contribuera à la consolidation de la coopération entre les deux pays.

 

A cette occasion, le diplomate libérien s’est félicité des relations ancestrales entre son pays et le Maroc.

 

La cérémonie d'ouverture, co-présidée par M. Bourita et M. Findley, s'est déroulée en présence notamment de l'ambassadeur directeur général de l’Agence Marocaine de Coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal, du Wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d'Oued Eddahab, Lamine Benomar, du gouverneur de la province d'Aousserd, Abderrahmane El Jaouhari et du président de la région, El Khattat Yanja.

 

Ont pris part également à cette cérémonie l’ambassadeur de la République du Liberia au Maroc, Richelieu Williams, les élus de la région, les chefs des services extérieurs et les représentants des organisations de la société civile.

 

Il s'agit de la 4ème représentation consulaire inaugurée à Dakhla en 2020, après le consulat général de Djibouti, ouvert le 28 février, le consulat général de Gambie, ouvert le 7 janvier, et le consulat général de la Guinée, qui a commencé à offrir ses services le 17 du même mois.

 

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger avait annoncé, en décembre dernier, que les villes de Laâyoune et de Dakhla compteront au total une dizaine de représentations diplomatiques d'ici la fin de l'année en cours.

13/03/2020