Quatre cas du coronavirus dans les camps de Tindouf

Un comité mis en place par le Front Polisario pour la prévention contre le coronavirus a annoncé mardi soir que quatre cas du coronavirus suspects ont été détectés dans les camps de Tindouf.

 

Dans un communiqué relayé par le média pro-Polisario Futuro Sahara, le comité précise qu’il s’agit de «trois cas importés, depuis des zones touchées par la pandémie», en plus d’un cas enregistré localement.

 

«Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour limiter la propagation de l'épidémie. Nous appelons tous les citoyens à adhérer aux mesures préventives et aux mesures prises par le comité en particulier avec l'augmentation des cas d'infections dans certains pays voisins», affirme la même source.

 

Les camps de Tindouf ont été jusque-là épargnés par la pandémie du nouveau coronavirus.

 

A rappeler que le Front Polisario a fait de cette crise sanitaire un fer de relance pour sa campagne visant le Maroc. Le mouvement de Brahim Ghali avait critiqué le royaume, l’accusant d’«exporter le coronavirus vers le Sahara». La même source avait aussi «alerté sur la hausse des cas dans des prisons où se trouvent des détenus sahraouis», adressant même des lettres dans ce sens au Conseil de sécurité de l’ONU.

 

15/07/2020