A Dakhla, une clinique internationale multidisciplinaire pour 143 millions de dirhams

Dakhla se munit d’une clinique internationale pour 143 millions de dirhams dont 70 millions financés par la région. L’établissement sortira de terre d’ici 14 mois.

 

C’est une nouvelle étape pour le projet de la clinique internationale de Dakhla. Le groupement SUMC, Menasteel Industry et Sys-therm & Maghrebnet a remporté le second appel d’offres lancé par le Conseil régional de Dakhla Oued-Eddahab, porteur de ce projet après l’annulation du premier, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 19 octobre. 

 

Avec un investissement qui se monte à 143 millions de dirham dont 70 millions financés par la région, la nouvelle structure médicale sera construite sur une superficie totale de 2 hectares appartenant à la région. La fin du chantieur est attendue dans 14 mois. Entre ses quatre murs, une panoplie de spécialités sont prévues: maternité (gynécologie, obstétrique, pédiatrie et chirurgie infantile), neurologie, cardiologie, chirurgie vasculaire, urologie, traumatologie, ophtalmologie, orthopédie, oto-rhino-laryngologie, pneumologie, diabétologie, gastro-entérologie, chirurgie viscérale, pharmacie interne, laboratoire d’analyses d’urgence et banque de sang.

 

Ce projet a été lancé pour renforcer l’offre médiale de la région dont le nombre de lits des hôpitaux publics s’élève à 80 lits en 2018, soit un lit pour 2.007 habitants. En 2010, la couverture litière était très faible: 3.245 habitants pour un lit d’hôpital, contre 746 à Laâyoune- Sakia-El Hamra, 1.287 à Guelmim-Oued Noun et 1.180 à l’échelle nationale, comme le fait remarquer le journal, précisant que la région compte 72 médecins contre 49 en 2010, dont la majorité exerce dans le secteur public, la densité médicale de la région étant de 2.229 habitants pour 1 médecin (légèrement en dessous de la moyenne nationale qui est de 2.959) contre 2.689 en 2011. 

 

 

18/10/2020