Les provocations du Polisario à Mheriz, un coup d’épée dans l’eau

Le groupe des séparatistes du Polisario a incité des de Sahraouis et des voyous activistes à s’aventurer dangereusement ce lundi 19 octobre dans la zone tampon de Mheriz à quelques mètres du dispositif de défense marocain, précisément au niveau du point d’accès des casques bleus de la Minurso vers la zone tampon.

La poignée de séparatistes, hommes et femmes confondus ont manifesté, exigeant la fermeture du terminal de Guerguerat et l’organisation d’un référendum au Sahara en se tenant  à quelques mètres des Forces Armées Royales qui n’ont pas cédé à la provocation en adoptant une attitude stoïque et de sagesse. Ces agissement dangereux et provocateurs se sont déroulés sous les yeux des éléments de la Minurso, qui ne sont pas intervenus pour disperser les séparatistes.

 

 

Une fois de plus, tel un coup d’épée dans l’eau, ces tentatives viles, d’incitation à l’irréparable n’ont pas eu de suite. Les velléités séparatistes n’avaient qu’un but exploiter un évènement qu’une poignée de manipulés ont en vain tenter de provoquer pour qu’après réactions de nos vaillantes Forces Armées Royales, ils se posent en victimes expiatoires au-devant de l’opinion internationale.  C’est petit comme jeu. Nos soldats ont eu la bonne réaction. Des voyous ont filmé le va et vient de ces femmes et enfants devant notre dispositif de défense.

 

 

Le Forum Foratin (Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf) du cœur des camps de Tindouf a mis en garde contre le danger de l’exploitation par les dirigeants du Polisario de civils sahraouis dans les zones militaires interdites par la force du droit international et remplies de champs de mines défensives et anti personnelles.

 

 

Le Forum a appelé le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies à ouvrir une enquête sur l’incident qui s’est déroulé dans ladite zone tampon, tenant les dirigeants du Polisario pleinement responsables de tout ce qui s’est passé et se passe en termes de chaos dans la région, soulignant que les mouvements de milices visent à  « alimenter dangereusement la situation dans la région et annihiler tous les efforts internationaux de paix et mettre fin aux souffrances des sahraouis dans les camps de Tindouf » .

Le forum « Foratin » a averti qu’après l’échec du plan de fermeture du terminal de Guerguerat, « le Polisario a délibérément envoyé des sahraouis en provenance de Tindouf vers la zone tampon de Mheriz, en connaissance de cause du danger des mines, avec l’espoir qu’elles explosent ou que les « envoyés » essuient des tirs afin d’en exploiter les éventuelles conséquences ». Le Polisario s’est une fois de plus, rebellé contre les résolutions des Nations Unies qui exigent que le trafic civil et le commerce régulier ne soient pas entravés et de s’abstenir à toute mesure pouvant constituer un changement du statu quo dans la zone tampon de Guerguerat ou dans des zones similaires.

 

 

 

Il y a quelques jours, la zone tampon a été témoin d’intenses mouvements séparatistes, L’inspecteur général des Forces Armées Royales et général du corps d’Armée, Abdelfattah Louarak, s’était alors rendu dans la région sud, et précisément au mur de sécurité, pour s’enquérir de près de la situation qui prévalait.

 

Le forum « Foratin » a averti qu’après l’échec du plan de fermeture du terminal de Guerguerat, « le Polisario a délibérément envoyé des sahraouis en provenance de Tindouf vers la zone tampon de Mheriz, en connaissance de cause du danger des mines, avec l’espoir qu’elles explosent ou que les « envoyés » essuient des tirs afin d’en exploiter les éventuelles conséquences ». Le Polisario s’est une fois de plus, rebellé contre les résolutions des Nations Unies qui exigent que le trafic civil et le commerce régulier ne soient pas entravés et de s’abstenir à toute mesure pouvant constituer un changement du statu quo dans la zone tampon de Guerguerat ou dans des zones similaires.

 

 

20/10/2020