Blocage d’El Guerguerate : Le Polisario mobilise ses relais au Parlement européen

Le Polisario mobilise ses partisans au Parlement européen pour défendre le blocage d’El Guerguerate. Seize eurodéputés, appartenant notamment aux groupes Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique et aux Sociaux démocrates, ont demandé au secrétaire général de l’ONU d’ «utiliser ses pouvoirs» pour «s’assurer que le Maroc ferme immédiatement la brèche illégale», rapporte un média ibérique.

Dans une lettre adressée à Antonio Guterres, ils considèrent qu’El Guerguertate «constitue une violation persistante de l’accord militaire N 1 et de l’esprit du plan de paix». Aussi, ils réclament tous sa «fermeture par l’ONU».

Les parlementaires ont exigé du Portugais la prise «de mesures pratiques et sérieuses à même de créer les conditions nécessaires pour que la MINURSO puisse s’acquitter de son mandat consistant à organiser un référendum d’autodétermination libre et équitable». Une revendication maintes fois réitérée par le Polisario depuis le 15e congrès de décembre 2019 à Tifariti.

L’Espagnol Miguel Urban Crespo, le principal promoteur de la missive, affirme dans des déclarations à la presse que «la passivité habituelle de la MINURSO s'est transformée ces dernières années en une collusion ouverte avec le pillage des ressources du Sahara occidental par le Maroc et le non-respect systématique des accords de paix et de la légalité internationale».

Le blocage d’El Guerguerate par des éléments du Polisario entamera le mercredi 11 novembre, sa quatrième semaine.

10/11/2020