Les Sahraouis de Tindouf sont bien sous la responsabilité de l’Algérie, confirme le HCR

Le Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés, Filipo Grandi, a réaffirmé mardi que l’enregistrement des réfugiés est la responsabilité exclusive des pays hôtes, à l’occasion d’un débat interactif avec les Etats membres de l’ONU dans le cadre des travaux de la Commission des questions humanitaires de l’Assemblée générale (Troisième Commission).

 

En réponse à une question posée par la délégation marocaine sur les mesures que le HCR compte prendre pour généraliser l’enregistrement et la documentation des populations réfugiées, il a répondu qu’«il existe de nombreux outils pour s’assurer que l’enregistrement est efficace, assure la confidentialité des enregistrés et permet une meilleure distribution de l’assistance et la recherche de solutions. Bien sûr, l’enregistrement relève de la responsabilité des pays hôtes, et ces outils sont accessibles à tous».

 

Dans sa déclaration lors de ce débat interactif, la délégation marocaine a appelé le Haut-Commissaire pour les réfugiés à redoubler ses efforts pour s’assurer que l’assistance humanitaire parvienne à ses bénéficiaires.

 

04/11/2020