La sécurisation du passage d'El Guerguarat est une "bonne nouvelle" (Universitaire australienne)

L’universitaire et journaliste australienne, Jessica Swann, a souligné, jeudi, la pertinence de l'action pacifique, légale et non offensive qui a été menée par le Maroc pour débloquer le passage d'El Guerguarat, au Sahara marocain, mettant en relief les caractéristiques du Royaume en tant que "oasis de paix et de stabilité dans la région".

"La mise en place d'un couloir sécurisé pour les personnes et le commerce, à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI, est une bonne nouvelle surtout pour ceux qui suivent les développements dans la région du Maghreb", a-t-elle déclaré à la MAP.

 

De l’avis de cette spécialiste en questions du Moyen Orient et de la culture islamique, il est "extrêmement réconfortant d'apprendre la désescalade des tensions à El Guerguarat", d’autant plus que le Royaume est connu dans la région "comme une oasis de paix".

 

Et de préciser que le Maroc privilégie le dialogue politique et interconfessionnel et "a toujours été considéré comme une oasis de stabilité dans la région".

 

Revenant sur sa propre expérience, Swann, titulaire d'un diplôme universitaire en common law (Juris Doctor), a indiqué que le Maroc est l'un des pays "les plus mystiques" qu'elle n'a jamais visités.

 

"Lorsque votre avion atterrit au Maroc, dès que les portes s'ouvrent, vous pouvez sentir un esprit dans le pays", affirme cette conférencière en questions interculturelles et médias à l'Université de Wollongong et à l'Université Swinburne de technologie de Melbourne.

 

"Cet esprit vient peut-être des vents du désert ou des montagnes de l'Atlas, mais il est là, il est intriguant et il est enivrant", s'est réjouie l’ex-journaliste de la chaîne australienne ABC qui a travaillé pendant plusieurs années dans des pays arabes comme le Bahreïn, l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis.

04/12/2020