Pas moins de 21 députés péruviens, majorité et opposition confondues, appellent le MAE de leur pays à soutenir le Maroc, en tant que futur membre du Conseil de sécurité, pour son initiative visant à octroyer un statut d'autonomie au Sahara. Les détails.

ARarement une lettre adressée à l'Exécutif péruvien sous forme de pétition a recueilli autant de signatures pour soutenir l'intégrité territoriale du Maroc. Dans les meilleurs des cas, les pétitions ne dépassent pas dix signatures. "21 députés, majorité et opposition comprise, viennent d'appeler dans une lettre le gouvernement de leur pays à soutenir l'Initiative marocaine d'autonomie au Sahara en tant que futur membre du Conseil de sécurité de l'ONU", dévoile à le360 une source diplomatique au Pérou.

Notons en passant, que six nouveaux pays siègeront au Conseil de sécurité de l'ONU dès le 1er janvier 2018 pour le biennium 2018-2019:  la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale, le Koweït, le Pérou, la Pologne, ainsi que les Pays-Bas.

La lettre adressée par les députés péruviens au gouvernement de leur pays, dont copie est parvenue à le360 (voir ci-bas), "salue et soutient, également, les décisions prises par le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l'Intérieur contre la fausse ambassadrice de la pseudo RASD en l'expulsant du territoire péruvien".

A ce sujet, les députés "saluent la non-reconnaissance par leur pays d'aucun statut de représentation diplomatique à la fausse ambassadrice, et d'aucune démarche officielle de sa part au Pérou, en confirmant que le Pérou n'a aucune intention de rétablir des relations avec la RASD".

document 1

document 2

 Par ailleurs, les pétitionnaires demandent aux autorités de leur pays d'"entreprendre des actions légales contre la fausse "ambassadrice" pour injures et diffamations, avec le soutien des dirigeants du Polisario, contre les hautes institutions de l'Etat: présidence de la République, Parlement, ministère des Affaires étrangères, et ministère de l'Intérieur".

Pour rappel, Lima a renvoyé mercredi 27 septembre vers l'Espagne la pseudo "ambassadrice de la RASD" Khadijetou El Mokhtar Sidahmed, retenue depuis plus de 15 jours à l'aéroport Jorge Chavez, à Lima, pour usurpation de fonction de "diplomate" au Pérou, qui ne reconnaît pas la "RASD".

 

15/10/2017