La réunion au Conseil de sécurité conclue sans la publication d’un communiqué

Comme prévu et à la demande de l’Allemagne, le Conseil de sécurité a tenu, hier soir, une réunion consacrée à l’examen de la question du Sahara occidental. Colin Stewart, le chef de la MINURSO, et Bintou Keira, sous-secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique, ont briefé les Quinze sur les derniers développements dans la province.

La rencontre, organisée par visioconférence, s’est conclue sans la publication du traditionnel communiqué. C’est dire que les divergences ont pris le dessus sur le compromis entre les membres de l’instance exécutive de l’ONU.

L’ambassadeur de l’Afrique du sud, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil en ce décembre, s’est contenté d’une brève déclaration à la presse pour réitérer les positions de Pretoria sur ce sujet, largement en faveur du Polisario. Jerry Matthews Matjila a également critiqué la reconnaissance des Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Pour sa part, le représentant de l’Allemagne a saisi cette occasion pour appeler à la nomination d’un nouvel envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, «accepté par les parties», écrit la mission sur Twitter.

«Pour nous, résoudre les conflits de manière pacifique, c'est suivre les règles, mettre en œuvre les résolutions de l'ONU et appliquer le droit international», a souligné l’ambassadeur allemand Heusgen dans son intervention.

La Belgique et l’Estonie ont également plaidé pour la nomination d’un successeur du démissionnaire, en mai 2019, l’Allemand Horst Köhler.

La réunion du Conseil de sécurité a été précédée par de nouvelles précisions du porte-parole de l’ONU vis-à-vis de la reconnaissance de l’administration Trump de la marocanité du Sahara. «Notre position n’a pas changé. Nous continuons de penser qu’une solution peut être trouvée par le dialogue sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité», a indiqué Stephan Dujarric lors de son point de presse du lundi 21 décembre en réponse à une question sur ce sujet.

 

22/12/2020