L’ONU au courant du décès de Dah El Bendir

Le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies a confirmé, jeudi, que l’ONU est au courant du décès du chef de la «gendarmerie» du Front Polisario, Dah El Bendir, tué dans une opération des FAR à l’Est du mur de sécurité. «Nos collègues de la Mission (MINURSO, ndlr) sont tout à fait au courant de ces rapports d’incidents présumés sur le territoire du Sahara occidental ou à proximité. À ce stade, la mission n'est pas en mesure de confirmer ces rapports», a déclaré Stéphane Dujarric lors du point de presse quotidien de l’ONU. «Si cela change, je vous le ferai savoir», a-t-il promis.

Interrogé sur la «reprise des hostilités» au Sahara, le porte-parole d’Antonio Guterres a indiqué que la MINURSO «continue de recevoir des rapports sporadiques depuis divers endroits» et faisant état de «combats». Il a précisé que parfois, ces rapports restent «non confirmés». Et d’ajouter que les casques bleus de l’ONU «continuent de faire leur travail, de suivre la situation sur l’ensemble du territoire et feront régulièrement des rapports au Conseil de sécurité, conformément à leur mandat».

Mercredi, deux sources bien informées ont confirmé à Yabiladi que Dah El Bendir chef du corps de la «gendarmerie» du Front Polisario, a été tué dans une opération à l’Est du mur de sécurité. Le militaire a été tué, dans une attaque par drone, lors de la préparation d’une opération par le Polisario visant à saboter le mur de sécurité, au niveau de la zone de Touizgui.

 

10/04/2021