Sahara Occidental: "nette victoire diplomatique" du Maroc en Amérique Latine (El Pais)

 Le Maroc a réussi une "nette victoire diplomatique" au sujet du conflit artificiel autour du Sahara dans les pays d'Amérique Latine, une "région clé" où plusieurs pays ont retiré leur reconnaissance de la chimérique +rasd+, affirme, jeudi, le journal espagnol "El Pais".

 

"Au cours des cinq dernières années, le nombre d'ambassades d'Amérique Latine à Rabat est passé de 5 à 12. Des pays comme le Salvador et la Bolivie, qui reconnaissaient la rasd, ont retiré leur reconnaissance au cours des deux dernières années et rejoignent d'autres États d'Amérique Latine, comme la Colombie et le Guatemala, qui l'avaient fait auparavant", souligne "El Pais".

 

Depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc mène une "politique très active et efficace" en Amérique Latine qui a donné des "résultats tangibles", indique "El Pais", citant une source diplomatique latino-américaine à Rabat, précisant que les ambassadeurs marocains nommés dans les différents pays de la région oeuvrent pour la consolidation des relations bilatérales dans tous les domaines d’activité.

 

Sur le terrain, le Maroc a également "consolidé sa position" depuis son intervention, le 13 novembre dernier, pour libérer le passage d’El Guerguarate, fait noter le quotidien espagnol, assurant que le polisario "a perdu également sa bataille à l'ONU".

 

Dans ce sillage, "le plus grand succès diplomatique" du Maroc demeure la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté du Royaume sur le Sahara, rappelle la publication.

 

 

 

 

23/04/2021