Les camps à Tindouf, ne sont pas peuplés que de marocains sahraouis, détenus ou séparatistes, mais sont aussi, remplis d’individus, ramenés de différents pays voisins, afin de grossir avec, les rangs de ses mercenaires et les nombres des résidents, en témoignent un fait marquant qui s’est déroulé à l’occasion des dernières élections mauritaniennes. 

 

En effet, nombreux résidents des camps du Polisario, se sont révélés, en réalité des mauritaniens, et se sont rendus dans leurs pays, la Mauritanie,  pour effectivement y participer au scrutin qui eut lieu ces derniers jours. 

 

Selon le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (FORSATIN), un contingent de plus de 6000 individus, dont une majorité, appartiennent à la milice armée du Polisario, se sont rendus en Mauritanie pour voter aux élections législatives et municipales de ces derniers jours. 

 

Le FORSATIN a indiqué tenir de sources sur place, que les 6000 polisariens de nationalité  mauritanienne, qui ont pu se rendre chez eux, comptent ne plus rentrer aux camps du Polisario, à cause des nombreuses restrictions, qu’ils y rencontrent et les interdictions de libre circulation et de libre expression, qu’impose l’armée algérienne aux résidents des camps du Polisario, pour les empêcher de rentrer au Maroc.

02/12/2013