Comme attendu, le championnat mondial de Kitesurf '’Prince Moulay El Hassan GKA Kite-Surf World Tour 2017’’, qui se tient pour la 8-ème année consécutive à Dakhla, donne lieu à un défilé haut en couleur de concurrents rivalisant de performances et d’audace dans leurs démonstrations, le tout dans une ambiance conviviale et de bonne humeur à l’image de l’esprit et des valeurs propres à cette discipline sportive. 

 

Après la partie consacrée aux trials, l’épreuve qualificative au tableau principal ‘’Main event’’, 24 riders sur les 34 participants ont pu décrocher le précieux sésame pour la suite de la compétition, qui se déroule au site Foum Labouir.

 

Huit autres riders ont été éliminés mercredi, au deuxième jour de ce championnat qui se poursuivra jusqu’au 23 juillet. 

 

Après avoir littéralement brillé au début du championnat, le Marocain Mohamed Ali Baqqali n’est pas parvenu à décrocher son ticket de qualification pour les 8è de final. 

 

De son côté, le Marocain Ismail Abardan est monté en puissance au fil des tours et semble parfaitement à l’aise sur le spot de Foum Labouir. Au terme d’une belle prestation, il s’est imposé grâce à un surf moderne alliant vitesse, puissance, et variété de manœuvres.

 

Encouragées par le vent qui souffle sur la plage Foum Labouir, les compétitions se sont poursuivies jeudi, avec la qualification de huit surfeurs pour les quarts de finale. 

 

Il s’agit de Mitu Montero (CAP-vert), Felipe Ferreira ( Brésil), James Carew ( Australie), Ismail Adarban (Maroc), Camille Delannoy, Paulino Perreira, Keahi De Aboitie, Airton Cozzolino (Cap-Vert).

 

‘’Le niveau général est particulièrement élevé sur chaque série et les riders arrivent à exprimer pleinement leur niveau de surf dans ces bonnes conditions de vagues’’, a déclaré à la MAP, le champion capverdien Mitu Montero.

 

Parallèlement, des sessions d’initiation au Kitesurf animées par des riders et des moniteurs spécialisés, seront organisées au profit des jeunes et des enfants de la région sur la plage de Foum Labouir.

 

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce championnat sportif de portée internationale, organisé par l’Association lagon Dakhla et la GKA (Global Kitesports Association), est devenu un grand rendez-vous annuel pour tous les adeptes des sports de glisse à travers le monde.

 

Après Tarifa (Espagne), Dakhla constitue ainsi la deuxième étape du GKA Kite-surf Wolrd Tour. Elle sera suivie par les étapes de Fuerteventura, l’Italie, l’île Maurice et le Brésil.

 

Riche d’une dizaine de sites adaptés aux différentes pratiques de glisse en mer, la péninsule de Dakhla s’est forgée une notoriété mondiale de ‘’paradis des sports de glisse’’ et a vu se défiler sur ses vagues à maintes reprises des champions de monde de windsurf, kitesurf et de planche à voile.

 

21/07/2017