La Coordination des familles et amis des victimes des événements de Gdeim Izik s’est dite satisfaite du climat dans lequel s'est déroulé le procès des personnes impliquées dans les faits criminels liés à cette affaire.

Dans un communiqué diffusé dimanche, la coordination exprime son attachement à faire valoir les droits des victimes durant les étapes ultérieures des poursuites judiciaires, comme elle exprime ses remerciements aux associations et formations politiques et syndicales et aux citoyennes pour leur soutien et leur solidarité durant ce procès.

Le tribunal militaire vient de condamner à la perpétuité neuf prévenus, 4 individus à 30 ans de prison, 8 à 25 ans et 2 autres à 20 ans, alors que 2 mis en cause ont été condamnés à la peine correspondant à la durée de la détention préventive, individus poursuivis pour leur impliqués dans les événements liés au démantèlement du camp de Gdeim Izik à Laâyoune.

17/02/2013