Le procès des personnes inculpées dans le cadre des événements liés au démantèlement du camp de Gdeim Izik, témoigne de l'ouverture du Maroc, a affirmé vendredi Mme Tanya Warburg, Présidente de l'association britannique +Freedom for All+.

"La décision du Maroc d'ouvrir le procès au public illustre l'engagement continu du Royaume en faveur de l'ouverture, de la réforme des pratiques juridiques et judiciaires et du respect des règles de l'Etat de droit", a déclaré à la MAP Mme Warburg.

"Un tel engagement a été salué par les observateurs internationaux qui ont assisté à toutes les phases du procès depuis son début jusqu'à sa fin", a-t-elle dit.

Tous les observateurs nationaux et étrangers ont attesté et salué le respect des normes internationaux lors de ce procès qu'ils ont qualifié d'"ouvert et équitable", a souligné l'activiste britannique. AO---BI. HS.

 

22/02/2013