Le Conseil de sécurité a, comme prévu, examiné l’affaire Guerguerate. Les Quinze ont demandé davantage d’information sur le sujet, a indiqué à la presse l’adjointe du représentant de la Malaisie dont le pays assure la présidence tournante de l’instance ce mois courant. C’est d'ailleurs la conclusion majeure de la réunion, tenue hier à huis-clos à la demande du Venezuela.

Un deuxième briefing dans les prochaines semaines reste envisageable, selon des déclarations de la diplomate malaisienne. Elle a précisé que le Conseil de sécurité « recevra » les informations qu’il a sollicité de la part de la Minurso. Hier, en effet, les Quinze ont écouté les observations de l’adjoint du chef des opérations de maintien de paix à l’ONU.

 

27/08/2016