Le ministre de la défense américain aurait exprimé sa grande colère à l’égard de l’ambassadrice US à l’ONU Susan Rice, unique coupable de la résolution prévoyant la dénaturation du mandat de la MINURSO au Sahara.

On ne peut se jouer ainsi d’un allié stratégique et fiable comme le Maroc». 

 

Ainsi se serait écrié Chuck Hagel, le secrétaire d’Etat à la défense, après avoir été mis au courant de ce qui fut dit, initiative personnelle de Susan Rice sur un projet de résolution au conseil de sécurité à l’ONU, prévoyant l’intégration de surveillance des droits de l’homme au mandat de la MINURSO. 

 

Selon des sources informées, citées par le quotidien londonien Acharq Awsat, le patron du pentagone ainsi que les plus grands cadres du département militaire américain, ont laissé exprimer leur vives critiques contre l’ambassadrice Susan Rice, qui semblait vouloir ainsi, mettre tout le monde devant le fait accompli surtout après que son projet soit adopté par d’autres pays du conseil de sécurité spécialement l’Angleterre. 

 

Au Pentagone ajoute la même source, on a souligné le caractère stratégique majeure de l’alliance multidimensionnelle des USA avec le Maroc, spécialement l’armée avec laquelle, les FAR ont des partenariats variés et denses.

18/04/2013