Un blogueur qui a avait publié sur la toile un photomontage et des caricatures brocardant le président Abdelaziz Bouteflika, a été incarcéré à Alger pour "outrage à corps constitués" et "apologie du terrorisme.

Abdelghani Aloui, 24 ans, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt le 25 septembre par un juge à Alger, a précisé son avocat Me Amine Sidhoum. 

 

Le blogueur est poursuivi pour "atteinte à la personne du président de la République et outrage à corps constitués", a ajouté l'avocat.

 

Il est reproché à M. Aloui d'avoir publié sur sa page Facebook des caricatures brocardant M. Bouteflika et son Premier ministre Abdelmalek Sellal, a précisé Me Sidhoum. 

 

Le blogueur doit être jugé également pour "apologie du terrorisme" car il "était en possession d'une écharpe sur laquelle était inscrite la formule "La ilaha illa Allah" (il n'y a d'autre divinité que Dieu)", a ajouté l'avocat. 

 

"Mon client a été entendu aujourd'hui (mercredi) par un juge d'instruction du pôle spécialisé du tribunal criminel d'Alger qui l'a maintenu en détention. Demain, nous allons introduire une demande de liberté provisoire", a déclaré Me Sidhoum. 

 

En juin 2012, un blogueur a été condamné à huit mois de prison avec sursis et 1.000 euros d'amende à Alger pour avoir appelé sur le net à boycotter les élections législatives en Algérie. 

11/10/2013