Plusieurs journalistes et des militants des droits de l'homme ont été interpellés, samedi à Alger, par les forces de l'ordre lors de la manifestation contre la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un quatrième mandat.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées, dans la matinée, à proximité de la Grande Poste, au cœur de la capitale à la fin de la célèbre rue commerçante de Didouche Mourad, pour protester contre la présentation du président Abdelaziz Bouteflika au scrutin du 17 avril prochain.

Les forces de l'ordre sont intervenues, de manière musclée, pour disperser ce sit-in, au cours duquel des manifestants ont brandi des t-shirts avec l'inscription "Non au 4ème mandat".

Plusieurs participants ont été violemment interpellés, avant d'être embarqués de force dans les fourgons de la police, déployée en grand nombre non loin du lieu du rassemblement.

Des opposants au 4ème mandat, qui avaient tenté de se rassembler le week-end dernier dans un quartier périphérique de la capitale, ont appelé à cette nouvelle manifestation via les réseaux sociaux.

02/03/2014