Ambassade US: «Il n’y a aucun embargo américain sur les investissements au Sahara»

L’aide américaine au développement international revient au devant de l’actualité. La Commission des Affaires étrangères au Congrès américain s’est réunie pour statuer sur cette question. De ce côté, le suspense plane à nouveau et les pronostics repartent de plus belle pour savoir si l’aide US inclura le Sahara marocain au titre de l’année 2016.

Contacté par Le360 ce vendredi matin, le service presse de l’ambassade US à Rabat a précisé: «Il n’y a pas d’embargo américain sur le Sahara occidental».

A la question de savoir si les entreprises américaines, publiques et privées, peuvent investir au Sahara, la réponse du service presse de l’ambassade US a été affirmative.

Il n’en demeure pas moins qu’il n’y a pas de traces d’investissements américain au Sahara marocain. En effet, ce n’est qu’en avril 2015 que Washington a décidé d’engager des fonds d’aide au développement au profit des provinces sahariennes, lors de la 3ème session du Dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis.

Dans un communiqué conjoint, diffusé à l’issue de ce dialogue, Rabat et Washington avaient en effet souligné «leur volonté d’œuvrer de concert pour améliorer le niveau de vie des habitants du Sahara».

«C’est la première fois que Washington décide de s’engager activement pour soutenir les divers projets du royaume en matière de développement humain dans la région du Sahara, notamment le projet de la régionalisation avancée, ainsi que la mise en œuvre des recommandations du Conseil économique, social et environnemental», avait estimé le diplomate US Robert Holly, qualifiant cette initiative américaine de «percée majeure» pour le Maroc.

Pour rappel, Washington avait abrogé, début 2015, une loi votée en 2011 sous la pression du lobby algéro-séparatiste imposant un embargo militaire aux provinces sahariennes marocaines. L’aide militaire US octroyée au Maroc, au titre de 2015, a ainsi inclus, pour la première fois depuis 2011, les provinces sahariennes marocaines.