Le Sénégal soutient fermement le plan d'autonomie au Sahara présenté par le Maroc dans le cadre de sa souveraineté et de son intégrité territoriale, a réaffirmé le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, Mankeur Ndiaye.
Cité par les quotidien sénégalais, «Le Soleil et Le Populaire», le chef de la diplomatie sénégalaise a ajouté que Dakar et Rabat travaillent ensemble pour la préservation de l'intégrité et la défense de la première cause nationale du Maroc.
Au niveau africain, le ministre sénégalais a souligné que son pays «œuvre au sein de l'UA, en défendant la cause du Maroc et ce, chaque fois que ce dossier est soulevé». «Je veux saisir cette occasion pour dire une chose claire et précise.
Le dossier du Sahara est entre les mains de l'Onu. L'Union africaine n'a pas à se mêler de cette question», a précisé le ministre. Au sein de l'Onu, a-t-il rappelé, le Sénégal agit également au sein de la 4e Commission.
«Nous voulons que les envoyés spéciaux de l'Onu respectent la position du Maroc. Le Sahara n'est pas une question de décolonisation. C'est tout simplement une question d'exercice plein et entier d'un Etat de sa souveraineté sur une partie de son territoire», a expliqué le ministre sénégalais. Au sujet du partenariat en Afrique entre le Maroc et le Sénégal, Mankeur Ndiaye n'a pas hésité à le qualifier de «coopération stratégique exemplaire».
«Ce partenariat vient d'être renforcé par un échange de visites des deux chefs d'Etat», a-t-il noté, rappelant dans ce sens que d'importants accords, ont été signés en matière de santé, d'habitat, de travaux publics et d'infrastructures et que Dakar et Rabat sont en train de mettre en œuvre. Le ministre sénégalais s'est félicité également de la visite au Sénégal de son homologue marocain, Salaheddine Mezouar, peu après sa nomination, par S.M. le Roi Mohammed VI. Sur les concertations fréquentes entre Dakar et Rabat au plan diplomatique, Mankeur Ndiaye, a relevé qu'il s'agit de concertations «régulières» et «fructueuses» et que les deux pays travaillent ensemble. f

04/05/2014