Les Femmes sahraouies unionistes ont adressé une lettre ouverte au Secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki Moon, exprimant leur vive préoccupation quant traitement réservé aux femmes dans les camps de Tindouf.

La lettre décrit la situation tragique des femmes retenues dans ces camps où elles vivent quotidiennement le calvaire aux plans psychologique et social, a fait savoir l'Union internationale pour le soutien du projet d'autonomie du Sahara dans un communiqué cité la MAP.

Ces graves violations des droits de l'Homme, subies par les femmes marocaines sahraouies dans les camps de Tindouf, sont de surcroît commises sur le territoire d'un Etat voisin, souligne la lettre.

13/03/2013