Le Cap Vert préoccupé par l’instabilité dans la région du Sahel en raison des menaces séparatistes et extrémistes

Le Cap Vert a estimé, lundi au siège des Nations Unies à New York, que la réussite du processus de négociation sur la question du Sahara requiert “volonté politique” et “esprit de compromis”, et fait part de sa préoccupation de la situation dans la région du Sahel qui fait face aux “menaces séparatistes et terroristes”.
“Comme nous le savons tous, la région du Sahel est devenue récemment une source de préoccupation pas seulement pour l’Afrique, étant donné les menaces séparatistes et terroristes existantes qui menacent la paix et la sécurité des Etats frères de la région”, a affirmé l’ambassadeur du Cap Vert à l’ONU, Fernando Wahnon Ferreira.

14/10/2014