Depuis la zone tampon de Zoug où il se trouve, Mahjoub Salek dément, dans des déclarations à Yabiladi, son arrestation en Mauritanie. Ce matin un média local a annoncé l’interpellation du chef de mouvement Khat Achahid au nord de Nouadhibou alors qu’il venait juste de sortir du consulat du Maroc pour « espionnage », « falsification de billets de banques » et « menace à la sûreté de l’Etat ». La même source ajoute qu’il aurait était « en possession d’une grosse somme d’argent ».

Salek assure, en revanche, qu’il est libre et poursuit son programme. « J’ai d’ailleurs eu une réunion avec le comité exécutif de la direction de Khat Achahid dans la zone tampon de Zoug pour préparer notre riposte au congrès-mascarade du Polisario », a-t-il précisé. Il a conclu ses déclarations à Yabiladi en accusant la propagande du Polisario d’être derrière ce genre d’allégations.

30/06/2016