LE CLUB DES PORTS AFRICAINS TIENDRA SA PROCHAINE RÉUNION À DAKHLA

Le Club des ports africains, lancé à l’initiative du Forum de Crans Montana (FCM), tiendra sa prochaine réunion du 12 au 14 mars à Dakhla, avec la participation de représentants d’autorités portuaires du continent.

« La place du Maroc dans la chaîne logistique atlantique sera mise en avant lors de cette réunion du club », indique-t-on lundi auprès du FCM dont le siège est à Genève.

Ce rendez-vous va rassembler des représentants d’autorités portuaires africaines et des responsables d’entreprises privées afin de débattre des grandes questions de la politique maritime et portuaire en Afrique.

Les discussions des membres du Club des ports africains seront axées sur « le Sahara atlantique comme hub stratégique pour la moitié de l’Afrique », « les infrastructures performantes de transport » et les « investissements routiers et ferroviaires et développement des ports ».

Le Forum de Crans-Montana souligne le caractère ambitieux de la stratégie portuaire du Maroc à l’horizon 2030, « portée par une vocation d’aménagement du territoire qui va à l’encontre des préjugés limitant le portuaire marocain à Tanger Med et Casablanca ».

Dans cette stratégie, « le site de Dakhla prend toute son importance », sachant que l’Agence nationale des ports (ANP) prévoit de créer un nouveau port en eau profonde dans la province de l’Oued Eddahab, a fait observer le FCM.

Ce port sera situé à l’extérieur de la baie pour assurer son rôle d’outil logistique tant pour les produits de la pêche, principale industrie de la région que dans un souci de « faciliter la structuration économique et sociale du Sud du Royaume », ajoute-t-il.

L’organisation suisse indique que le nouveau port « aura des dessertes par porte-conteneurs vers les grands ports majeurs de la région, particulièrement ceux de Casablanca, Tanger-Med et Las Palmas, relevant qu’une telle dynamique va sans nul doute soutenir les efforts de développement visant à approvisionner l’économie locale.

03/03/2015