L'artiste Najem Mohamed Omar, un des rénovateurs de la chanson hassanie dont il fut un symbole, a rendu l'âme, lundi, à l’hôpital Ibn Tofail à Marrakech, des suites d'une longue maladie.

Le défunt, né en 1950 à Laâyoune, est considéré parmi les rénovateurs de la chanson hassanie, qui a introduit à cet art authentique de nouveaux instruments et notes, et dont les mélodies étaient reconnues pour leur diversité et leur richesse, regroupant, ainsi, la musique "El Haoul" du dialecte hassani authentique et la musique moderne avec ses airs aux multiples affluents.

Le défunt a débuté sa carrière artistique, qui compte plus de 40 chansons, avec le tube "Khalini Anak Khalini" en 1969.

Outre sa production artistique prolifique, le défunt était un des des pionniers des fonctionnaires de la radio régionale de Laâyoune comme technicien de studio depuis les années 70 jusqu’à 2005.

15/06/2016