Laâyoune-Sakia-El Hamra

Les multiples atouts que recèle la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra dans le secteur touristique, soutenu par des investissements de plus en plus importants pour valoriser tant les potentialités naturelles et culturelles que les sites historiques qui se trouvent sur le territoire, ont été présentés, samedi, à une délégation espagnole composée de représentants d’agences de voyages et de tour-opérateurs des Iles Canaries.

Lors d’une réunion tenue dans le cadre de "la première rencontre maroco-espagnole des agences de voyages et des tours opérateurs", organisée par la délégation régionale du tourisme et l’association régionale des agences de voyages, les membres de la délégation des Iles Canaries ont suivi un exposé détaillé sur les sites à caractère touristique, culturel, historique, spirituel, écologique et environnemental dans la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, ainsi que les efforts déployés pour valoriser ces atouts. 

 

Dans ce sens, la directrice régionale du tourisme à Laâyoune, Mme Aicha El Alaoui, a relevé que la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, forte de ses potentialités multiples et de sa dynamique de développement soutenu, se prête aux divers types de tourisme (saharien, balnéaire, spirituel, thermal, de découverte et écologique), mettant en avant les actions entreprises pour diversifier l’offre des produits touristiques dans le cadre d’une vision de développement durable, créatrice de richesse et respectueuse de l’environnement. 

 

Elle a relevé, à ce propos, que la région jouit d’un climat d’investissement très attractif à la faveur des infrastructures réalisées et du climat de prospérité y régnant, notant que ces atouts contribuent au développement du secteur touristique qui connaitra une nouvelle impulsion à travers les projets inscrits dans le nouveau modèle de développement des provinces du sud. 

 

Mme El Alaoui a fait savoir que le nouveau plan de développement touristique dans la région comprend 26 projets totalisant une enveloppe budgétaire d’environ 116 millions de dirhams. 

 

Ce plan s’articule autour de différents axes liés notamment au développement du tourisme balnéaire et des circuits touristiques ainsi que la valorisation des sites naturels, du patrimoine matériel et immatériel et des produits de terroir, a-t-elle précisé. 

 

Pour sa part, le président de l’association régionale des agences de voyages de Laâyoune-Sakia-El Hamra, Zine Elaabidine Sbaii, a relevé que la région dispose d’atouts touristiques indéniables et d’un héritage culturel et civilisationnel important qui en font une destination attractive pour les touristes. Ces atouts, a-t-il dit, sont de nature à contribuer au développement de différents types de tourisme notamment balnéaire, culturel, de découverte, d’aventures et écologique. 

 

M. Sbaii a, par ailleurs, souligné que cette rencontre entre les représentants d’agences de voyages de Laâyoune et des Iles Canaries ouvre de nouvelles perspectives de coopération et d’échange entre les deux parties. 

 

De leur côté, les représentants des agences de voyage et des tour-opérateurs des Iles Canaries ont mis en relief les potentialités touristiques que recèle la région de Laâyoune, la qualité des infrastructures dont elle dispose et son climat propice pour l’investissement dans différents secteurs. 

 

Cette réunion a été sanctionnée par l’annonce de "la Déclaration de Laâyoune" dans laquelle les organisateurs font part de leur intention d’ériger cette rencontre en un évènement annuel, notant que la deuxième édition aura lieu en mai 2018 dans le cadre de la coordination avec l’ensemble des intervenants (ministère, autorités locales et conseil élus) avec l’ambition de s’ouvrir sur l’ensemble des opérateurs touristiques des Iles Canaries. 

 

Au cours de son séjour à Laâyoune, la délégation espagnole a visité plusieurs sites touristiques et des structures de développement notamment les anciens quartiers de la ville, le complexe d’artisanat, les terrains de proximité, la plage Foum El Oued et le port d’El Mersa. 

 

Outre ses paysages naturels variés, allant des dunes de sables aux longues plages, la région de Laâyoune-Sakia El Hamra est réputée pour son patrimoine ancestral qui constitue un facteur important dans la promotion du tourisme culturel. 

 

Au niveau des infrastructures, la région compte 47 établissements touristiques classés avec un total de 1300 chambres et 2300 lits. 

26/11/2017