Le détournement par le polisario des aides humanitaires “n’est que la partie émergée de l’iceberg” (écrivain espagnol)

L’affaire du détournement des aides humanitaires par les dirigeants du polisario, dévoilée récemment par un rapport de l’Office anti-fraude de l’Union européenne (OLAF), “n’est que la partie émergée de l’iceberg”, a souligné le journaliste et écrivain espagnol, Ramon Moreno Castilla.
Outre les révélations de l’OLAF, il faut également mentionner “la dissidence et les luttes internes pour le pouvoir dans les camps de Tindouf qui sont chaque fois plus évidentes, l’absence des droits de l’homme et le retrait du soutien à la fantasmagorique +rasd+ notamment en Amérique Latine”, affirme Moreno Castilla, dans un article publié samedi par la revue espagnole “Atalayar entre dos orillas” dans son édition électronique.

01/03/2015