Dakhla, Essaouira et Casablanca font leur « promo » à Lyon

Le Pavillon du Maroc aux « Fêtes consulaires » de Lyon 2015 fait l’objet d’une attention particulière, tant par la qualité de sa présentation que par la stratégie de communication retenue.

Dans le cadre de sa participation aux « Fêtes consulaires » de Lyon 2015, réunissant cette année plus de 60 nations, le Consulat général du Maroc à Lyon a fait un focus sur la promotion de trois destinations à forte valeur ajoutée environnementale, culturelle et économique que représentent les villes de Dakhla, Essaouira et Casablanca.

Le choix de ces destinations et les valeurs qu’elles véhiculent a été fait en raison de l’intérêt tant national qu’international vis-à-vis de ces pôles marocains prometteurs ou d’envergure, indique un communiqué du Consulat général du Maroc à Lyon, qui organise la participation marocaine en partenariat avec l’Office chérifien des phosphates et avec le soutien du ministère des Marocains résidant à l’étranger, du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et de la Fondation Hassan II pour les MRE.

Organisées samedi et dimanche sur la place Bellecour, la plus grande place piétonnière d’Europe, les Fêtes Consulaires sont l’événement phare de la période pré-estivale et attirent quelques 35.000 visiteurs.

Quelque 63 nations et plus d’une dizaine d’organisations régionales et internationales sont représentées à cette manifestation.

Le Pavillon du Maroc aux « Fêtes consulaires » de Lyon 2015 fait l’objet d’une attention particulière, tant par la qualité de sa présentation que par la stratégie de communication retenue.

Dans un open space de 75m2, divisé en trois zones très identifiées et aux ambiances différentes, sont présentées les trois destinations retenues, avec pour chacune un ciblage étudié des visiteurs et des invités VIP.

Dakhla et ses sites naturels vierges et épurés proposent la sérénité des grands espaces, ainsi que le prestige que leur confère le fait d’être comptés parmi les spots les plus prisés au monde en matière de sports nautiques de glisse (surf, windsurf et windsurf), résonnant d’évasion, de plénitude et de quiétude environnante incomparable.

L’espace Dakhla, implanté sur 25m2, laisse une large part à l’image et permet aux visiteurs de fouler de leurs pieds l’incomparable et authentique sable du Sahara marocain.

L’espace réservé à Essaouira laisse place à l’image et à la musique, ainsi qu’à une présentation historique du site et de ses richesses en ressources naturelles (objets d’art, sculptures en Bois de Thuya, cuir, tapis et huile d’argan).

Quant à l’espace réservé à Casablanca, il propose le dynamisme économique marocain. L’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) y occupe une place de choix. Des rencontres entre chefs d’entreprise marocains et français sont prévues dans cet espace meublé et décoré de façon hight tech et réservé à l’accueil des VIP et des journalistes.

13/06/2015